Délégationdu Berry

Solidarité internationale

L’engouement autour de Mgr Dieudonné Nzapalainga

Depuis le 5 juin 2012 la nouvelle convention DAP (Démarche d’animation et de partenariat) a été signée à Chartres pour une période de trois ans, en présence de Mgr Dieudonné Nzapalainga, président de la Caritas Centrafrique, et des présidents des délégations du Berry et d’Indre-et-Loire du Secours Catholique.
Les liens d’amitié qui existent entre les groupes du Berry (Mehun-sur-Yèvre, Menetou-Salon, Reuilly, Châteauroux, Issoudun), les autres groupes de la Région Centre et ceux de Bangui vont pouvoir continuer à grandir dans le partage et la fraternité. Le court séjour de Mgr Dieudonné en Berry a permis de tisser des liens.

M<sup class="typo_exposants">gr</sup> Dieudonné Nzapalainga, un grand témoin international.

La délégation du Berry a pu bénéficier du passage de Mgr Dieudonné Nzapalainga, président de la Caritas de Bangui, en visite sur le territoire diocésain durant deux jours en juin dernier.

L’engouement autour de ce grand témoin international a permis de vivre des temps forts et de marquer les esprits. De cette rencontre nous retenons un de ses credo : « Cultivons notre foi ! ».

Au cours de ces deux jours pleins, Mgr Dieudonné a pu rencontrer l’équipe salariée, le bureau de la délégation et l’équipe de solidarité internationale ainsi que la presse. Il a eu une rencontre personnelle avec Mgr Maillard, archevêque de Bourges.

Mgr Dieudonné s’est aussi accordé du temps pour des échanges autour d’un repas à la Maison diocésaine, et pour rencontrer les jeunes du collège Saint-Cyr ainsi que les bénévoles qui s’étaient déplacés à Issoudun.

Pendant ces temps de partage, avec les résidents hébergés du Foyer logement de Menetou par exemple, les échanges ont permis d’évoquer le problème de l’isolement et de la vieillesse dans nos sociétés. Nous avons ainsi appris ou bien eu la confirmation qu’en Centrafrique, les personnes âgées, malades, impotentes ou invalides, restent avec leurs enfants et petits-enfants, et le cercle de famille est préservé, chacun veillant sur l’autre.

Avec d’autres groupes conviviaux (Mehun et Menetou), Mgr Dieudonné a également évoqué, à l’aide d’un diaporama, son pays, les difficultés rencontrées par la population qui n’a pas accès à la santé, ou à l’éducation du fait des distances à parcourir pour pouvoir y accéder.

Des vœux, des chants, des souhaits ont été échangés tout au long de cette visite. Chaque participant a ainsi pu s’enrichir de la présence de l’autre, et contribuer à renforcer ce lien entre le Berry et la Centrafrique.

Un grand merci à tous !

Imprimer cette page

Portfolio