Délégationdu Berry

Campagne d’action internationale en Berry

Un grand merci à nos deux partenaires de la Caritas Algérie

Les 6 et 7 juin 2013, la délégation du Berry accueillait deux partenaires de la Caritas Algérie : Josiane Hoffmann et Nadia Aït Kaci, animatrices de la revue Hayat (La Vie).

Lancée en 1983 par la Caritas Algérie, en partenariat avec le Croissant-Rouge algérien, la revue socioculturelle Hayat paraît tous les deux mois et touche un public d’environ 10 000 femmes. Parmi ses actions, Hayat appuie les centres de formation artisanale ouverts par Caritas Algérie. Le grand projet de promotion féminine en Algérie, soutenu par le Secours Catholique, englobe la revue Hayat et les centres de formation.

L’objectif du projet Hayat est de renforcer les capacités personnelles et professionnelles de ces femmes afin de leur permettre de devenir plus autonomes.

En effet, malgré la volonté affichée de faire progresser l’égalité hommes-femmes, la situation des femmes en Algérie – notamment dans les zones désertiques – reste difficile.

Lors de leur visite, Josiane Hoffmann et Nadia Aït Kaci ont rencontré un groupe de femmes agricultrices, partageant leur expérience commune d’ateliers de formation et de groupes de parole. Les deux partenaires Caritas ont aussi visité une exploitation ovine.

L’équipe du Secours Catholique d’Aubigny-sur-Nère et le groupe convivial les a accueillies et écoutées chaleureusement autour d’un goûter.

La journée du vendredi 7 juin à Châteauroux fut un temps festif organisé par les 5 délégations du Secours Catholique de la région Centre, autour de la Centrafrique et de l’Algérie. Cette journée a été animée par les groupes conviviaux (engagés ou non dans la Démarche d’animation et de partenariat), avec :
- la présentation de la Caritas Algérie ;
- des échanges entre les deux témoins Caritas et les nombreuses personnes présentes ;
- des temps de prière ;
- des chants, saynètes ;
- des stands, des jeux.

Nos deux témoins Caritas nous ont donné un bel exemple de fraternité et d’engagement. Un grand merci à elles !

Marie-Dominique Mayer,
Solidarité internationale

Imprimer cette page

Faites un don en ligne